Pourquoi il faut lire... Edgar Maufrais

 

        A la recherche de mon fils est l’un des plus poignants témoignages jamais écrit sur la force de l’amour paternel.

     Voici l’histoire d’un homme modeste, ni aventurier ni écrivain, qui décide à un âge déjà avancé, de braver un destin contraire et de consacrer le reste de son existence à un unique but : retrouver son fils de vingt-trois ans, mystérieusement disparu un jour de 1950 en tentant d’établi en solitaire la jonction entre la Guyane et le Brésil à travers les légendaires Monts-Tumuc Humac alors inexplorés. Pour sauver son fils Raymond - ce garçon hanté par la volonté solaire de vivre l’aventure comme dans les livres - Edgard, le père exemplaire, poursuit seize années durant la chimère de le ramener un jour à sa mère. Seize années d’expéditions incroyables dans les immensités de l’Amazonie. Seize années à tenter l’impossible. Le sacrifice de toute une vie. L’odyssée d’un homme désespéré.

   La disparition de Raymond Maufrais s’était muée dès les premiers jours en une « affaire Maufrais », énigmatique et fascinante, bientôt un mythe, dont s’était emparé la presse - le plus souvent, hélas, de manière sensationnelle ou inexacte. Les recherches de son père font aussitôt écho à ce mythe. En quelques années, elles hissent les aventures des deux hommes au niveau d’une saga romanesque dont on n’a plus idée aujourd’hui. Elle exalte des millions de jeunes qui se retrouvent dans les valeurs de courage et de sacrifice portés par le père et son fils. Au point qu’il existe encore aujourd’hui une « association des amis de l’explorateur Raymond Maufrais » destinée à préserver leur mémoire de l’oubli.

 

      Edgard Maufrais, humble comptable à l’arsenal de Toulon, n’était en rien préparé à affronter les périls, les peines et les souffrances que les forêts vierges de l’Amérique du sud réservaient encore aux Européens en ce